PDDAA: Soutenir l’Enseignement et la Formation Techniques, Professionnels, Agricoles (EFTPA) (cloturé)

Description succincte du projet

Designation: Soutenir l’Enseignement et  la Formation Techniques, Professionnels, Agricoles en Afrique par le NEPAD/PDDAA
Commettant: Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays: Les Etats Membres de l’Union Africaine (basée en Afrique du sud)
Organisme de tutelle: Commission de l’Union Africaine (AUC)
Durée totale: de 2017 à 2019

1 - ATVET Trainee in Ghana

Situation initiale

Près de deux tiers (2/3) des africains ayant un emploi rémunéré travaillent dans le secteur agricole au niveau du continent. La majorité des effectifs sont de petits paysans sans une formation formelle ou non formelle.  L’agriculture est la seule source de revenu pour plusieurs familles dans des zones rurales. D’ailleurs, le secteur agricole représente une part au-dessus de la moyenne du produit intérieur brut de l’Afrique (PIB).

Le Programme Détaillé pour le Développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA) a été le cadre d’action pour la transformation agricole sur le continent depuis 2003.  Le programme est une initiative de l’Union Africaine (UA)  et soutient les Etats Membres à augmenter les investissements et la productivité dans le secteur agricole. Il vise à atteindre des taux de croissance agricole de plus de 6%, en vue de promouvoir la sécurité alimentaire et le développement économique en Afrique. 

Cependant, dans beaucoup de pays africains, le secteur agricole a été suffisamment modernisé pour aider à réduire la pauvreté et stimuler la croissance économique. Les fermiers manquent de compétences nécessaires, la qualification et l’accès à la formation pour professionnaliser et élargir la production agricole, la transformation et la commercialisation.

2 - ATVET Trainee in Kenia

Objectif

Un enseignement  et une formation techniques professionnels agricoles et sont  durablement  établis dans les structures et processus du PDDAA dans des pays sélectionnés

Approche

L’organe technique de la Commission de l’Union Africaine (AUC), l’Agence de planification et de coordination du NEPAD (NPCA), coordonnent la mise en œuvre du PDDAA dans les Etats Membres. Au nom du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ), la GIZ soutient l’AUC et la NPCA dans l’exercice de leurs mandats.

Le projet comprend quatre modules:

  1.  Le conseil stratégique
  2.  L‘adaptation au changement climatique dans l‘agriculture
  3.  L’enseignement et la formation techniques, professionnels, agricoles (EFTPA)
  4.  Les femmes dans l’EFTPA

Le module EFTPA ou ATVET se focalise sur le renforcement de l’ATVET en Afrique et de ce fait contribue à un secteur agricole professionnalisé et productif. L’ATVET offre une solution au manque de petits paysans formés et qualifiés en Afrique. Les chaines de valeur visant à accroître les revenus, étaient initialement identifiées dans six pays membres. Ceci a favorisé le développement de l’enseignement et  d’importants matériels didactiques en fonction du marché de l’emploi, en collaboration avec des institutions ATVET sélectionnées. La formation et les possibilités d’enseignement qui subséquentes sont premièrement destinées aux petits paysans et aux jeunes gens dans des zones rurales. L’EFTPA  crée ainsi des perspectives pour les jeunes et la population croissante en Afrique.

En 2017, après une mise en œuvre réussie de l’EFTPA au Kenya, Malawi, Ghana, Bénin, Burkina Faso et Togo, le nombre de pays membres a augmenté de six à douze (12) par l’ajout de la Tunisie, Sierra Léone, Rwanda, Ouganda, Namibie et l’Afrique du Sud.

3 - ATVET Trainees in Benin

Résultats

Dans six pays membres, plus de 6.200 apprenants ont bénéficié de l’EFTPA lors de la phase précédente du programme (2012–2016). Compte tenu de la diversité du secteur agricole africain, le programme EFTPA a développé l’enseignement et des matériels didactiques destinés aux compétences nationales requises.  Les programmes ont été développés pour les chaines de valeur suivantes :

  • Kenya: lait, horticulture et aquaculture
  • Malawi: mangue, ananas et aquaculture
  • Ghana: ananas et agrume
  • Bénin: riz et viande (poulet, porc et mouton)
  • Burkina Faso: riz, sésame et noix de cajou
  • Togo: riz et aquaculture

Un total de 250 modules de formation ont été développés pour 10 chaines de valeur agricoles. Ces modules de formation ne couvrent pas seulement des compétences variées (ex : transformation du riz), mais sont aussi destinés aux professions particulières (ex : gestionnaire de ferme ou fermier).

Le nombre de bénéficiaires (dont les enseignants, les tuteurs, les fermiers et les jeunes étudiants) devrait doubler au cours des trois prochaines années. 

Autres langues

Downloads