Appui à l’amélioration de l’infrastructure énergétique dans la région de l’Oriental (APIELO)

Description succincte du projet

Désignation : Appui à l’amélioration de l’infrastructure énergétique dans la région de l’Oriental (APIELO)
Commettant : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Maroc
Organisme de tutelle : Ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable (MEMDD)
Durée totale : 2018 à 2021

2019_GIZ_APIELO_Morocco_01

Situation initiale

Le déploiement des énergies renouvelables (ER) et l’efficacité énergétique (EE) comptent parmi les priorités du gouvernement marocain. La Stratégie Énergétique Nationale Horizon 2030 prévoit ainsi que la part des énergies renouvelables atteigne 52% de la capacité installée de production d’électricité au Maroc d’ici 2030. Dans cette période, elle vise également à la réalisation de 15% d’économie d’énergie.

Forte de son potentiel considérable en ER, notamment solaire, hydroélectrique et en biomasse, la région de l’Oriental a un rôle important à jouer dans cette transition. La première centrale thermique avec une composante solaire CSP (Concentrated Solar Power) a d’ailleurs vu le jour en 2011 à Aïn Beni Mathar ainsi que l’Institut de Formation aux Métiers des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (IFMEREE) d’Oujda.
Malgré ces premiers projets, encore trop peu d’entreprises EE et ER s’installent dans l’Oriental. L’utilisation de ces technologies « vertes » et le nombre de postes s’ouvrant dans ce secteur au niveau local restent en conséquence très faibles.

Pour que les orientations stratégiques adoptées par le Maroc se traduisent par le développement de projets ER et EE au niveau local, les acteurs publics et privés de la région de l’Oriental doivent acquérir des compétences et des outils supplémentaires. Les secteurs de la construction, de l’industrie, de l’agriculture, du transport et de l’éclairage public comptent parmi les secteurs de prédilection pour la mise en œuvre de projets énergétiques durables.

Objectif

En accompagnant les acteurs privés et publics locaux vers leur nouveau rôle de porteurs de projets énergétiques, le projet APIELO souhaite stimuler le développement d’un marché local EE et ER dans l’Oriental, contribuant ainsi à la protection du climat.

2019_GIZ_APIELO_Morocco_02

Approche

Le projet intervient de manière coordonnée sur les quatre leviers d’action suivants :

Renforcement de la gouvernance régionale
Le projet offre un appui-conseil aux institutions régionales, provinciales et locales pour qu’elles traduisent sur leur territoire les orientations et objectifs stratégiques EE et ER décidés au niveau national. Il s’agit ici d’améliorer leur coordination, leur pilotage ainsi que leurs capacités de mise en oeuvre et de suivi de projets énergétiques. La Direction Régionale du MEMDD, qui œuvre dans plusieurs provinces de la région, fait partie des partenaires clés parmi d’autres institutions de la région.
Activités clés prévues :

  • Mise en place d’un organe de coordination pour l’élaboration d’une charte de développement menant à une compréhension et des objectifs communs du secteur ER/EE ainsi que des plans d’action communaux ciblant la réalisation de projets ER/EE.
  • Réalisation d’un inventaire des potentiels en EE/ER dans les différents secteurs économiques en vue de planifier les mesures prioritaires au niveau régional.
  • Analyse des projets ER/EE potentiels et réalisés vis-à-vis de la contribution à la protection du climat et mise à disposition des données pour le reporting national.

Formation et sensibilisation sur l’EE et les ER
Les acteurs des secteurs publics et privés doivent être sensibilisés aux avantages des énergies  renouvelables et de l’efficacité énergétique, et acquérir les compétences pour les promouvoir.
Activités clés prévues :

  • Conduite de campagnes de sensibilisation sur les avantages et les domaines d’application des technologies ER/EE à l’intention des décideurs politiques, des représentants d’entreprises et de la société civile ainsi que des agriculteurs.
  • Réalisation d’une série de formations continues ciblant des ingénieurs, architectes, techniciens et autres professionnels du secteur privé.
  • Création de nouveaux modules de formation reconnus par l’État en matière d’ER et d’EE.

Accompagnement des projets de démonstration
Le projet vise aussi à concrétiser des projets énergétiques durables dans des zones urbaines et rurales. L’idée est de démontrer la faisabilité technique et économique de ces technologies vertes auprès de différents segments de clients potentiels. Faire augmenter la demande en complément de l’amélioration de l’offre est crucial pour un développement coordonné du marché des ER et de l’EE.
Activités clés prévues :

  • Conseil auprès des acteurs du secteur public et privé en matière d’intégration des technologies ER/EE à travers des projets phares.
  • Appui lors de l’évaluation régulière des impacts techniques et économiques des projets phares ER/EE.
  • Conseil des acteurs régionaux, provinciaux et communaux pour l’intégration des expériences faites dans les plans de développement territoriaux.

Appui au secteur privé
Le projet vise à améliorer la gamme de services et de produits ER/EE proposés par les entreprises privées dans la région de l’Oriental. Cela permettra de favoriser le développement durable d’un marché local en faveur des technologies respectueuses du climat dans la région. Le projet conseillera les entreprises (électriciens, installateurs, constructeurs, sociétés d’ingénierie, cabinets d’architecture, etc.) dans l’élaboration, l’amélioration et la commercialisation de leurs services et produits ER/EE.
Activités clés prévues :

  • Création d’un réseau d’entreprises ER/EE pour une visibilité accrue dans le secteur afin de pouvoir répondre à des appels d’offres de projets ER/EE dans la région.
  • Coaching des entreprises afin d’améliorer la commercialisation des technologies et produits ER/EE tout en se basant sur des normes internationales en termes de qualité.
  • Réseautage entre les centres de formation et le secteur privé afin de faciliter l’insertion des jeunes diplômés dans le secteur privé.
2019_GIZ_APIELO_Morocco_03

AUTRE LANGUE

TÉLÉCHARGEMENT

autres informations